BIONICLE Stop Motion Forum
Bienvenue sur Bionicle stop motion BSM ! Si vous n'êtes pas inscrit, cliquez sur "s'enregistrer'' ou connectez vous !


Bienvenue sur le forum Invité !!
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bionicle Rescue : the origins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BIONICLEDUFUTUR



Messages : 95
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Bionicle Rescue : the origins   Jeu 15 Avr - 12:10

Les origines de Bionicle Rescue sont dévoilées :

Il y a longtemps... 100 000 ans, peut-être plus, peut-être moins... s'est déroulée une histoire qui dépasse l'imagination... L'histoire des premiers Bionicle Rangers. Je m'en vais vous conter cette histoire, qui est aussi l'histoire des Êtres Originels...
Il y a 100 000 ans, l'univers que nous connaissons n'avait pas encore été considéré comme habitable. Le seul endroit habité était Karda Nui, le cœur de l'univers. Mais à l'époque, ce n'était pas un endroit infesté par les marais. C'était un lieu où se trouvaient des villages, des forteresses... et qui était envahi par les ténèbres.
Depuis la création de cet endroit, les Matoran, Agori, Toa et Glatorian devaient lutter contre une armée entière de créatures des ombres dirigée par le terrifiant Makuta Teridax. Selon une prophétie plus vieille que l'univers, six héros devraient être envoyés par Mata Nui pour vaincre Teridax. Mais pour l'instant, le Grand Esprit n'avait pas donné signe de vie, et l'armée de Makuta était sur le point de prendre une des dernières forteresse des Matoran. C'est là que notre histoire commence.

La forteresse était sur le point de tomber. Les Matoran, Toa, Agori et Glatorian qui la peuplaient n'avaient ni masques, ni casques, ni armes et devaient se battre avec tout ce qui leur tombait sous la main. Les pouvoirs élémentaires des Toa n'aidaient pas énormément, car l'armée ennemie était innombrable. Les Bohrok montaient sur le dos des Visorak qui les projetaient en avant grâce à leurs disques Rhotuka, les Rahkshi utilisaient leurs bâtons de pouvoir pour vaincre les résistants et les Vahki se jetaient contre les murs et essayaient de les pulvériser. Telle était la tactique de Teridax, et elle s'avérait payante.
Les généraux (Piraka, Barraki, Tuma, Hydraxon, Makuta [Icarax, etc...] et Teridax) se tenaient en retrait et observait le massacre. Les guerriers du bien étaient plutôt puissants. Cela fessait bien une heure que la bataille durait. Mais les résistants seraient bientôt éliminés.
Toa Dume s'en rendait compte. Ils ne passeraient pas la nuit. Un autre Toa vint le voir.
-Dume, nous allons bientôt être vaincus. Nous devons fuir si nous voulons survivre.
-Oui, tu as raison, fit Dume. Fais évacuer les combattants. Nous partons.

Teridax était très content. La nuit perpétuelle dans cet univers était, en plus de la puissance et du nombre, un autre avantage qu'il avait sur ses ennemis. Il devina qu'ils devaient être en train de fuir car les Visorak commencèrent à escalader les murs sans rencontrer de résistance.
Les pensées joyeuses de Teridax furent interrompues par un éclair. Non... Six éclairs ! Aussitôt, Makuta se remémora la prophétie. Six éclairs...
-Impossible !! murmura-t-il.

Loin, très loin du champ de bataille, six êtres apparurent sur le sol. Lentement, leurs yeux s'ouvrirent et ils se levèrent...
Revenir en haut Aller en bas
BIONICLEDUFUTUR



Messages : 95
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Bionicle Rescue : the origins   Jeu 15 Avr - 12:12

Les six personnages se relevèrent. Ils ne savaient pas où ils étaient, ni même qui ils étaient. Est-ce qu'ils étaient amnésiques ? Bonne question. Ils se regardèrent. L'un d'entre eux se souvenait-il de son identité et de celle des autres ? Apparemment pas.
Ils se dévisagèrent un moment, puis l'un d'eux, Blanc, armé d'une épée à double-lames et d'une sorte de fusil, prit la parole :
-L'un d'entre vous sait-il ce que nous faisons là ?
Tous les autres secouèrent la tête.
-C'est quand même formidable, grogna un des êtres verts, dont le bras droit se terminait par une lame. Une amnésie collective.
-Silence, trancha une voix. Je réclame votre attention.
Les six personnages regardèrent autour d'eux pour essayer de trouver l'origine de cette voix.
-Ne cherchez pas. Je suis partout. Je suis nulle part. Je suis Mata Nui.
-Mata Nui ?
-En effet. Et vous, vous êtes les Êtres Originels : Ignika, Gelu, Matoro, Iruini, Lesovikk et Matau Hordika. Si vous êtes ici, c'est parce que vous avez une mission à remplir.
-Eh, ça ne va pas un peu vite ? fit Matau.
-Dans cet univers, rien ne peut aller lentement. Sinon, c'est la mort.
-Oups.
-Quelle est notre mission ? demanda Ignika.
-Votre mission est de libérer l'univers.
-Et on fait ça comment ? interrogea Matoro.
-Vous devez vaincre Makuta Teridax. J'ai essayé de l'éliminer moi-même, mais sans succès.
-Et si vous avez échoué, qu'est-ce qui vous fait croire que nous, nous réussirons ? lança Lesovikk.
-Je peux faire tomber du ciel des éclairs terribles. Mais Teridax est trop puissant. Vous, vous avez une puissance supérieure à la sienne. Mais seulement si vous êtes unis. Seuls, vous ne pourrez jamais le vaincre. A partir de maintenant, vous ne pourrez plus compter sur moi pour vous aider. Vous devrez vous débrouiller.
La voix s'éteignit.
Iruini, qui n'avait pas parlé depuis le début, prit la parole :
-Et lui, il est avec nous ?
Il désigna une créature brune armée d'un bâton. Lorsqu'elle vit tous les regards se tourner vers elle, la créature les attaqua .
-Je pense que ça veut dire non, fit Gelu.
Il férailla un instant avec la créature qui réussit à l'envoyer au sol.
Matoro empoigna son lanceur et tira sur le monstre, le faisant reculer. Lesovikk l'acheva d'un coup d'épée.
-Vous croyez que c'était Teridax ? demanda Matau.
-Non, répondit Matoro.
-Cette créature doit être un de ses soldats ou quelque chose comme ça, dit Ignika.
-Mais nous l'avons vaincu en équipe, comme Mata Nui l'a dit ! insista le Toa Hordika. C'est bien une preuve, ça, non ?
-Alerte, boulet ! grogna Iruini.
Matau allait se jeter sur lui, mais Lesovikk s'interposa.
-Nous devons vaincre Teridax ENSEMBLE ! dit-il. Sinon, nous nous passerions de vous deux sans problème. C'est ce que vous voulez ?

Teridax s'arrêta là dans son espionnage. Ces six êtres étaient puissants, certes, mais ils s'entendaient aussi bien que les Piraka. Ce serait une bonne chose pour lui. Ils ne feraient pas long feu, il le jurait devant Mata Nui.

Les Êtres Originels marchaient depuis plusieurs heures sans recontrer personne.
-Vous êtes sûrs qu'on est sur la bonne route ? demanda Lesovikk.
-Je vais te dire ça de suite, fit Ignika. Pour une raison que j'ignore, j'arrive à localiser la vie.
Il se concentra un moment.
-Un campement. Pas loin. Avançons.
Ils continuèrent leur chemin, jusqu'à tomber sur une petite armée. Ils se dissimulèrent, ne sachant pas qui était le maître de cette armée qui semblait peu sympa.
-Amis ou ennemis, à votre avis ? lança Matoro.
Soudain, Iruini fut frappé par une force invisible et s'étala de tout son long. Les autres aperçurent deux Skakdi, un bleu et un vert.
-Je savais bien que des intrus étaient ici, ricana Zaktan. Maintenant, on va arranger ça.
Vezok utilisa sa vision à impact et ce fut au tour de Matau de tomber.
-OK, grogna Gelu. Ennemis.
-Eh, où est Ignika ? s'exclama Matoro.
Le Toa de vie avait disparu.
-Je suis là.
Ignika surgit sur un surf et renversa les deux Piraka.
-Tu as eu ça où ? s'exclama Iruini, impressionné.
-Je l'ai fabriqué, fit Ignika. Ce masque est super.
-On vous embête pas ? grogna Zaktan.
Ignika se tourna vers eux, empoigna son lanceur et leur tira dessus. Il toucha Vezok, mais il rata Zaktan.
-Pas de chance, railla celui-ci.
Rapide comme l'éclair, Gelu empoigna son propre lanceur et lui tira dessus. Cette fois, il fit mouche et Zaktan s'effondra.
-Maintenant, tirons-nous vite, dit Ignika. Iruini, grâce à ton masque, tu pourrais nous téléporter ?
-Je crois. Je vais essayer.
Il activa son masque et les téléporta.

Les guerriers réapparurent un peu plus loin. Ils pouvaient voir des Rahkshi et des Visorak se regrouper autour de Zaktan et Vezok.
-Barrons-nous, fit Gelu.
Ils repartirent.

-Kinasha !
Le Makuta, à l'appel de Teridax, se téléporta dans le repaire de son maître.
-Oui ?
-Six personnages ont attaqué Zaktan et Vezok, et ils se dirigent à présent vers les armées de la résistance. Tu dois les éliminer avant qu'il y arrivent.
-Bien, maître.
Kinasha se téléporta.

-Eh, qui est-ce ??
Dume accourut pour voir les nouveaux arrivants. Dès qu'il les vit, il devina qui ils étaient. Ils avaient des masques et des armes.
-Merci, mon Dieu ! murmura-t-il.

Dès qu'ils les avaient vus, les Toa, Matoran, Glatorian et Agori s'étaient jetés sur eux en remerciant Mata Nui. Un Toa du feu fendit la foule et les emmena dans des "chambres" qui semblaient avoir été prévues pour eux en leur disant qu'ils devaient se reposer.
Mais Ignika n'arrivait pas à dormir. Ce n'était pas la peine d'essayer. Il se leva et sortit pour se rafraîchir les idées. Il fut surpris de trouver Lesovikk dehors.
-Que fais-tu ici ?
-Rien. Je me demande seulement, avec les minuscules connaissances que nous avons sur cet univers, si nous pourrons vaincre Teridax.
-Mata Nui a dit que nous le pouvions. Alors, nous le ferons.
Le garde s'approcha d'eux. C'était étrange. Ils ne l'avaient pas remarqué.
-Salut, fit Lesovikk.
Sans répondre, le garde les observa. Puis, soudain, il se mit à briller et changea de forme. Rien qu'à le voir, les deux Toa devinèrent que c'était un Makuta.
-Très bien, fit celui-ci avec un sourire diabolique. Qui meurt en premier ?
-Tu crois qu'on va se laisser faire ? lança Ignika
-De toutes façons, même si vous me tuez, vous ne pourrez pas vaincre mon maître. Vous n'êtes pas assez unis.
-C'est vrai, admit Ignika. Mais c'est parce que certains d'entre nous sont totalement inutiles. Tiens, lui, par exemple, ajouta-t-il en désignant Lesovikk.
-Je suis plus utile que toi ! répliqua le Toa de l'air.
-Sans moi, vous seriez tous morts !
-Et je parie qu'on va mourir à CAUSE de toi !!
Kinasha observa la scène, intéressé.
Les Toa levèrent le poing, prêts à se battre. Soudain, ils se retournèrent et frappèrent le Makuta en même temps. Kinasha tomba au sol. Les Toa sortirent leurs armes.
-Abattons-le !
Dans un mouvement de panique, Kinasha fit apparaître deux Rahkshi avec lesquels les deux héros féraillèrent un moment avant de les pulvériser.
-C'est à ton tour, dit Lesovikk.
Apeuré, Kinasha se téléporta. Teridax allait lui passer un savon, mais il préférait ça à la mort.

-On a un problème !
Ignika et Lesovikk se retournèrent et virent Iruini, Matoro et un autre Toa arriver au pas de course.
-Qu'est-ce qu'il y a ? demanda Lesovikk.
-Dume a disparu !

Dume ouvrit les yeux. Il était ligoté comme un saucisson et gardé par Zaktan et Vezok.
-Tu crois que ça va nous avancer ? lança Vezok.
-C'est le chef des résistants. Sans lui, ils ont perdu une chance de plus de nous vaincre.

-Où peut-il être ? interrogea Matoro.
-Devine. Chez Teridax.
-On va le chercher tous ensemble ?
-Non. Iruini et Matoro, vous y allez. Nous, on reste ici au cas où.

Un Vahki montait la garde. Soudain, il entendit un bruit suspect. C'était peut-être un des résistants qui venait chercher le prisonnier. Le robot se retourna, prêt à aller chercher la source de ce bruit. Il n'avait pas flairé le piège. Il fut transpercé par derrière.
-On fait comment, maintenant, pour le retrouver ? demanda Iruini.
-Je peux peut-être effectuer une recherche rapide, dit Matoro.
Il s'effondra soudain.
Une minute plus tard, il se releva.
-Par là, fit-il en se remettant à marcher.

-Alors, Dume, le nargua Vezok. On a peur ?
-Peur de quoi ? De vous ?? Ne me fais pas rire !
Il reçut un violent coup de pied.
Vezok crut entendre un coup de poing, mais il ne s'en préoccuppa pas.
-Le grand chef de la résistance n'est plus maintenant qu'une saucisse.
-Une saucisse avec un cerveau, répliqua le Toa du feu. Pas comme d'autres qui n'ont rien dans le crâne.
Vezok grogna.
-Toi, tu vas crever !!
Il sentit soudain la sensation d'une lame sur sa gorge.
-Toi d'abord, fit Matoro.
Iruini les dépassa et alla s'occuper de Dume.
-Laissez tomber, fit Vezok. A trois, vous ne parviendrez pas à partir d'ici.
-Eh ! s'écria Iruini. Il ne bouge plus du tout et il est froid !
Dume était mort.
Revenir en haut Aller en bas
Radiak-N



Balance Tigre
Messages : 1353
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 18
Localisation : Amazonie

MessageSujet: Re: Bionicle Rescue : the origins   Jeu 15 Avr - 12:27

Super Fan fic !! Je parie que le passage ou les deux êtres qui se disputent pis qui frappent leurs ennemi, tu l'a tiré du film "la route d'El Dorado" je me trompes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/radiaksstopmotion/
BIONICLEDUFUTUR



Messages : 95
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Bionicle Rescue : the origins   Jeu 15 Avr - 15:05

Oui.

Ignika, Iruini, Matoro, Matau, Lesovikk et Gelu se tenaient dans une salle, l'air maussade, en compagnie de Takanuva. L'humeur n'était pas à la fête.
-Maintenant, on fait quoi ? fit Takanuva.
-On rend les armes ? suggéra Matau. Cela me semble être une très bonne idée.

Teridax pensait. Bientôt, les Êtres Originels mourraient et lui règnerait sur cet univers.
Mais quelque chose le perturbait. Il ne savait pas quoi. Après tout, ces six guerriers avaient leurs chances de le vaincre. Ils avaient bien vaincu Kinasha avec une facilité déconcertante.
Teridax s'inquiéta. Puis, il se ressaisit. Il en avait vaincu, des ennemis puissants. Il n'y avait pas de quoi désespérer.
-Je vais donner à ces guerriers une chance de m'affronter. Dans deux jours, autour de la vieille tour.
Makuta se concentra. Puis il réussit à envoyer un message télépathique aux six Êtres Originels.
Ecoutez-moi. Nous voulons tous la même chose : que la guerre cesse. Rejoignez-moi demain, avec votre armée, près de la Grande Tour. Nous règlerons cette histoire une fois pour toutes.
Teridax était confiant. Les Toa n'avaient ni masque ni armes. Quant aux Êtres Originels, ils étaient très peu expérimentés. Ils seraient vite vaincus.
La victoire approche, se dit-il. Bientôt, nous règnerons sur cet univers.
Chirox entra dans la salle.
-Quels sont les ordres, maître ? demanda-t-il.
-Prépare l'armée. Et envoie Bitil et Icarax chercher Tuma. Nous aurons besoin des Skrall pour gagner.

Le Vahki fit quelques pas. Sa mission était d'espionner les Êtres Originels. Il y avait d'autres espions, bien sûr, mais il était un des plus efficaces.
Soudain, il fut gelé sur place. Matoro s'approcha et baissa son arme.
-Le suivant est pour moi, lança Lesovikk tandis que lui et les autres arrivaient.
-Teridax va finir par épuiser toute son armée, fit Iruini.
-Pas sûr, répliqua Ignika.
-Il veut savoir ce que nous faisons, dit Gelu. Mais il n'y a rien à faire.
-En fait... si, dit Matau.
Les autres se tournèrent vers lui. Il sembla hésiter, puis il parla.
-Eh bien, voilà : les soldats de Teridax ont des armes, des masques et tout le toutim. Mais il ne sont pas nés avec. Je pense que nous pouvons en fabriquer.
Les autres échangèrent un regard.

Les Êtres Originels se tenaient face à Takanuva et un groupe de combattants. Toa Ignika avait dit qu'il avait un plan pour perfectionner les armes des autres. Encore restait-il à le montrer.
-Bien, fit-il. Nous n'avons plus qu'un jour avant l'ultime combat. En attendant, nous allons créer des masques et des armes.
-Comment ? fit Takanuva. Des masques, grâce aux fabricants, ce sera possible. Mais des armes, cela ne se peut pas. Nos meilleurs artisans ont essayé, mais ils s'y sont cassé les dents.
-Oui, approuva un Toa près de lui. Nous ne nous battons qu'avec ça, fit-il en tendant un minuscule bâton à Ignika.
L'Être Originel sourit. Il prit le bâton et l'examina.
-Qu'en penses-tu ? demanda Iruini.
-Tout peut servir. Il suffit de savoir l'utiliser correctement.
Il approcha le bâton de son masque.
-Que fais-tu ? interrogea le Toa.
-J'améliore ton arme, répondit Ignika.
Son masque brilla. Lorsqu'il entra en contact avec le petit objet, il brilla encore plus. Puis une lumière aveugla tout le monde.
Quand ils eurent retrouvé leur visibilté, ils furent sidérés. Ignika tenait à présent dans sa main une épée. Il la tendit au Toa qui la prit, en continuant de le regarder d'un air éberlué.
-Allez chercher tout le monde, dit Ignika à Takanuva. Je vais avoir du boulot.

Un être regardait le coucher du soleil, pensif. Un combat s'était déroulé ici quelques temps plus tôt, opposant les plus grandes forces de l'Univers à deux misérables larbins. Et le guerrier ici présent savait qu'un autre combat allait bientôt s'y dérouler. Dans une minute et trente secondes, très exactement.
Il n'eut pas besoin de pouvoirs de méditation pour deviner que Bitil et Icarax se tenaient derrière lui et l'observaient. Ils semblaient attendre qu'il prenne la parole.
-Vous avez commis une erreur, dit-il. Une grave erreur.
-Tuma, fit Icarax, nous sommes ici pour te proposer une offre. Joins la force des Skrall à la nôtre. Tu deviendras un des généraux de cet Univers et tu auras ton propre territoire.
-Comme chacun d'entre vous. Je préfère conserver mon armée à l'abri de vous.
Ils s'énervent, pensa-t-il. Leur colère se sent d'ici. Une minute avant le combat.
-Tu manques une occasion, dit Icarax. Penses-y. Tu pourrais être un des piliers de la prochaine bataille. Nous te laisserons l'honneur de te débarrasser d'un des six guerriers qui nous compliquent la tâche.
-C'est toujours non.
Trente secondes.
-Mais j'y pense, fit Bitil, provocateur. Tu es l'unique chef des Skrall. Si tu meurs, tes guerriers n'auront d'autre choix que de nous rejoindre.
Il dit ça pour me faire peur et me forcer à les rejoindre. Quinze secondes.
-Ils resteront avec moi, même à travers la mort. Pour l'instant, nous nous cachons. Et nous nous préparons. Et dès que vous serez affaiblis par le combat, nous attaquerons. Nous vous tuerons tous, y compris votre pitoyable chef.
Il se retourna aussitôt pour contrer la lame de Bitil avec son bouclier.
Bien. Ils ont attaqué. Ils ont scellé leur destin, à présent.
Revenir en haut Aller en bas
BIONICLEDUFUTUR



Messages : 95
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Bionicle Rescue : the origins   Jeu 15 Avr - 15:08

Teridax attendait. Il attendait. Il se trouvait au sommet de la tour, et au pied, il y avait son armée composée de Rahkshi, de Visorak et de Vahki. Ses généraux (Hydraxon, les Piraka, les autres Makuta, Darkian, qui avait accepté de se joindre à la bataille, Malum, Sidorak et Roodaka) se tenaient en avant. Vezok essayait de maîtriser Kardas qui tirait sur sa chaîne, impatient de manger du Toa.
Les Êtres Originels viendraient-ils ? Makuta commençait sérieusement à en douter. Ils ne devaient pas être idiots au point de se jeter dans la gueule du dragon.
Soudain, il vit un éclat d'or un peu plus loin. Il plissa les yeux et vit ce que c'était : l'armure d'Iruini. Ils étaient donc venus. Ils s'avancèrent tous les six. Les soldats de Teridax préparèrent leurs armes quand une lumière intense les aveugla. Lorsqu'ils recouvrirent la vue, ils furent sidérés. Des Toa, des Glatorian, des Agori et des Matoran, armés et masqués, suivaient les Êtres Originels, avec des intentions meurtrières.
Avant que Teridax ait pu bouger, les ennemis avaient chargé et son armée commençait à s'enfuir.
-Où allez-vous ? tonna-t-il. Combattez !
Les guerriers du mal se retournèrent et les deux armées engagèrent un combat extrèmement violent.
Teridax regarda la scène. Il ne pouvait pas distinguer ses guerriers des autres. Seuls les Êtres Originels se détachaient du lot, entourés d'une aura de pouvoir étrange. Le Makuta chercha Toa Ignika des yeux, mais il ne le vit pas.
-C'est moi que tu cherches, Teridax ?
Il se retourna et vit le Toa, l'épée à la main, face à lui.
-Tu ne manques pas d'audace, Ignika, lança-t-il.
Il se jeta sur son ennemi, le souleva du sol et le lança en l'air. Ignika réussit à retomber sur ses pieds et attaqua. Teridax attrapa son arme dans ses mains et projeta des décharges d'électricité qui firent voler le héros. Il s'approcha du combattant.
-Pensais-tu vraiment que ce serait si facile ? lança-t-il.
-Lui, non. Mais nous, oui.
Makuta se retourna. Il vit, en face de lui, Gelu qui souriait. Il se rendit compte qu'il était encerclé.
-Je ne voudrais pas avoir l'air de frimer, fit Matoro, mais je crois qu'on a gagné.
Ils concentrèrent leurs pouvoirs et tirèrent en même temps. Teridax fut touché et disparut dans une grande explosion. Seul son Kraahkan avait échappé à ça.
C'était tout.
-Comment ? s'étonna Lesovikk. C'est aussi facile que ça ?
Soudain, le masque s'éleva dans les airs et devint plus noir que jamais.
-Je m'en doutais, grinça Matau. On ne peut pas avoir une bonne fin dans cet Univers.
Il fut le premier à être touché par le rayon noir qui sortit du masque. Il disparut.
-Matau ! hurla Iruini.

Epilogue :

Icarax tomba à terre. Takanuva le regarda.
-Tu es fini, dit-il.
Tous les soldats de Teridax avaient été battus. La bataille avait duré un temps étrangement court.
Soudain, une explosion retentit au sommet de la tour. Avant que qui que ce soit ait pu lever les veux, le monument avait disparu, emportant les Êtres Originels et Teridax vers une destination inconnue de tous.

Les cinq derniers Êtres Originels se réveillèrent, chacun dans un lieu différent. Ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient ici, mais ils se souvenaient de cinq choses :Mata Nui. Leur nom. Et Union, Devoir, Destinée.
La populace de l'Univers, ainsi que Takanuva, les oublièrent étrangement. Ils n'avaient plus maintenant que le souvenir d'un Univers heureux et lumineux.
Les Êtres Originels avaient aussi oublié. Ils avaient oublié ce qu'ils étaient. Ce qu'ils avaient fait. Ceux qu'ils avaient aidés. Ils avaient oublié Teridax, ils avaient oublié Karda Nui, ils avaient oublié qu'ils étaient... les premiers Bionicle Rangers.
Quant à Teridax... D'aussi longtemps qu'on s'en souvienne, plus personne ne sait ce qu'il est advenu de lui, ni même qui il est exactement. On a juste le souvenir d'une ombre... une ombre terrassée par la lumière.
Définitivement ?
Revenir en haut Aller en bas
Radiak-N



Balance Tigre
Messages : 1353
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 18
Localisation : Amazonie

MessageSujet: Re: Bionicle Rescue : the origins   Jeu 15 Avr - 15:13

Tout simplement géniale cette fan fic, mais qu'est devenu Matau ? Il est mort ? Où téléporté ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/radiaksstopmotion/
onua40



Capricorne Chien
Messages : 11
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Mata Nui

MessageSujet: Re: Bionicle Rescue : the origins   Sam 24 Avr - 18:26

Super fic,plus génial que génial!!!Bravo!

onua40
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bionicle Rescue : the origins   Aujourd'hui à 9:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Bionicle Rescue : the origins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Bionicle Origins: Nuhrii
» [BIONICLE] Images mystérieuses des boites 2009
» [Review] BIONICLE 7116 : Tahu Stars (Chienly67)
» [Comics] VF des BD Bionicle : la saga des Bohrok N°7, 8 et 9
» [Bionicle] Le masque de Gavla ou Jaller sur un Decepticon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONICLE Stop Motion Forum :: Fan Fictions :: Fan Fiction-
Sauter vers: